© 2020 Caroline Roche

En savoir plus sur l'orthoptie

L'orthoptie est une activité qui couvre la corrections de plusieurs pathologies, ainsi que la réalisation de multiples examens. Cette page permet aux personnes intéressées de pouvoir avoir accès à une description vulgarisée du contenu de cette discipline.

Bilan orthoptique

 

Le bilan orthoptique est l’examen indispensable pour l'évaluation des capacités visuelles . 
C’est « l’état des lieux » qui permet le diagnostic orthoptique et le projet de soins. Il sera conduit en fonction de la pathologie et de l’âge du patient, des plaintes décrites , de ses besoins propres en rapport avec ses activités (le travail sur écran, la lecture, le sport …).

 

Rééducation

 

Les séances de rééducation orthoptique doivent permettre de rééduquer la fonction visuelle défaillante. L’orthoptiste agit sur l’état moteur, sensoriel et fonctionnel en recherchant l’amélioration la relation des deux yeux.
La  rééducation rétablit ou améliore l’équilibre et l’efficacité de la vision, elle prévient parfois une aggravation, supprime la gêne fonctionnelle dans la vie quotidienne.
La maîtrise du regard et une meilleure utilisation des capacités visuelles sont indispensables à la réadaptation des traumatisés ou des handicapés moteurs.
Le rythme des séances est proposé en fonction de la spécificité de la rééducation (le plus important étant la régularité).

Bébé Vision

 

Le test « bébé vision » est un examen qui  sert à dépister précocement les éventuels troubles de la vision chez les tout-petits à partir de 3 à 6 mois. Il ne s’agit pas d’un test obligatoire, mais les pédiatres le recommandent toutefois vivement aux bébés qui présentent des antécédents familiaux. 
Ce test consiste à étudier le comportement visuel du nourrisson devant des stimulations définies et à en chiffrer les résultats. C’est une méthode d’évaluation comportementale, dite méthode du regard préférentiel.

Bilan neurovisuel

Définition 

Le bilan neurovisuel permet d’évaluer

  • La perception et la discrimination

  • La stratégie visuelle exploratoire ;

  • L’analyse, la reconnaissance et l’attention visuelle

Le but premier du traitement est d'obtenir un bon fonctionnement du système perceptivo-moteur, c'est à dire, d'aider l'enfant à acquérir des mouvements oculaires précis et harmonieux.


Au préalable, tout autre trouble entravant la vision correcte doit être traité: correction du vice de réfraction par des lunettes, traitement d'amblyopie, strabisme, etc.


Rééducation neurovisuelle


   Il s'agira de proposer des exercices consistant à harmoniser les mécanismes de fixation, poursuites et saccades oculaires, et à développer les stratégies visuelles adaptées à la tâche (lecture, écriture, géométrie, copie du tableau, reproduction de figures, etc.).


   La première étape de la rééducation consistera à obtenir une bonne qualité de l'oculomotricité par le travail des mécanismes de fixation, poursuites, saccades, vergences, ccordination oeil-tête et coordination oculomanuelle.


  Une fois l'oculomotricité rééduquée, un bilan intermédiaire est réalisé qui permet de constater si les progrès obtenus au niveau oculomoteur ont permis à l'enfant de normaliser sa vision fonctionelle. Si ce n'est pas le cas, une deuxième étape permettra de donner à l'enfant des outils pour compenser un éventuel déficit visuo-attentionnel ou visuo-spatial et l'aider ainsi dans ses apprentissages.


     La rééducation orthoptique des troubles neurovisuels fait souvent partie d'une prise en charge pluridisciplinaire dans le cadre d'un trouble spécifique d'apprentissage, comme par exemple des dyslexies ou des dyspraxies.

 
 
 

Dépistage: rétinopathie diabétique

Réalisation d'un fond d’œil

     Le diabète est reconnue comme la première cause de cécité acquise dans les pays occidentaux chez l'adulte entre l'âge de 25 et 74 ans.

     Suivant les recommandations de la HAS.

La rétinographie non mydriatique (sans dilatation) permet de faire une photographie du fond d’œil rapide, fiable et indolore.

     Ce dépistage est entièrement pris en charge par la sécurité sociale. Il s'adresse aux personnes diabétiques de moins de 70 ans, sans rétinopathie diabétique connue.

     Prescrit par le médecin (généraliste, diabétologue, ophtalmologiste...) sur ordonnance précisant l'année de découverte du diabète, le taux d'HbA1c et l'existence ou non d'une hypertension artérielle.

 

  La coopération du médecin traitant, de l' ophtalmologiste et de l'orthoptiste, assure une possibilité quasi immédiate en cas de révélation d'une pathologie rétinienne.

 

 

 

 

Examen réalisé au cabinet de Claye Souilly

   Le cabinet propose des délais réduits d'accès au dépistage: interprétation des clichés dans les 48h (via télémédecine) transmis à un ophtalmologiste qui donnera les résultats au médecin prescripteur sous 7 jours.

​​

 

Vision des couleurs

La vision des couleurs est la capacité de distinguer des éléments en fonction de la longueur d'onde (ou fréquence) de la lumière qu'ils réfléchissent, émettent ou transmettent.


J'utilise le test d'Ishihara et le test du 15 Hue désaturés. Exemple de résultat produit par ce dernier test ci-à-droite.

 

Champs Visuel


Le champ visuel est la partie de l'espace qu'un œil peut percevoir autour du point qu'il fixe. L'examen du champ visuel a pour but de cartographier cet espace, quand l'œil fixe un point immobile situé droit devant lui.


Un œil est caché, l'autre fixe un point lumineux au centre d'une coupole blanche éclairée. Des points de luminosité variable sont alors présentés aux différents endroits de la coupole. Si le patient perçoit le point sur le côté (tout en gardant sa fixation sur le point central), il appuie sur un bouton. L'appareil cherche à déterminer pour chaque point la luminosité la plus faible que le patient peut encore percevoir.

Recommandations pratiques

pour passer l’examen du champ visuel

 

  • Il faut être installé assez confortablement pour rester immobile 5 mn. 

  • Vous devez, tout au long de l’examen, fixer un point lumineux central sans chercher du regard les points qui apparaissent sur le côté et sans vérifier non plus qu’ils étaient bien là .

  • Appuyer sur un bouton afin de prévenir lorsque vous apercevez les point d'intensité et de taille différentes.

  • Clignez normalement. 

  •  Un dernier conseil : il faut être concentré mais... décontracté!